inscription décès des militaires

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 14 juin 2021 14:19

Bonjour

En survolant les archives de la base "hôtel des invalides", je suis tombé sur un meurtre commis en 1700 à HESDIN -62-.
Un militaire en tue un autre, la chose est bien expliquée, ci dessous, le texte ...


Sources SHD/GR/2Xy11
Acte n° 007294
Reçu à l'hôtel le 7 Janvier 1694
Acte Claude Pelisse, dit St Privat, âgé de 28 ans, Natif de St Privat [43221] dioceze du Puy, Cavalier de la mestre de Camp du Regiment Royal Piedmont, ou il dit avoir Servi 8 ans, et auparavant 3 dans Le Royal d'Infanterie, est estropié du bras gauche d'un coup de mousquet quil reçeut portant la Fassine au Siege de Heydelberg [99109], ainsi que porte son Certificat, marié en son Pays, et est Catôlique
- Cavallier
- Le 14 aoust 1700. Le d. Claude Pelisse dit St Privat estant Soldat au détachement de la Comp.e du Sieur Hotman en garnison à Hedin [62447], à eu le poing coupé et Immédiatement aprés rompu tout vif par l'executeur de la Haute Justice pour avoir assasiné le 5e du d. mois le Nommé Christophe Toutin dit Campagne aussi de la méme Comp.e qui estoit malade et couché prés d'une gueritte sur le Rempart: Lequel aprés luy avoir cassé la teste de deux coups de briques luy donna 28 coups d'Epée tant dans le corps que dans les bras et les Cuisses dont Il mourut à l'Hôpital le 7e du d. mois, Le d. St Privat ayant été pris sur le fait et mis au cachot dans les Prisons, à tout avoué dans ses Interrogatoires, Les Confrontations et récolemens faits des témoins à la maniere accoutumée. Le tout suiv~ La Sentence renduë le 9 e du d. mois au Conseil de guerre pour ce fait assemblé, Tenu devant Mr de Schuermans major et Commandant au Gouvernement de Hedin, President du d. Conseil, dont copie est restée aux Archives de cet Hôtel

et en allant voir sur les registres de Hesdin, aucune trace de ces deux décès ...
Le lien, pages 662 et 663
https://archivesenligne.pasdecalais.fr/ ... =274433450

Les militaires en garnison n'étaient ils pas rattachés aux registre, ce qui risque de compliquer les recherches de soldats morts..
Que la victime soit absente, c'est déjà anormal, mais le décès de l'auteur, surtout roué en place publique une veille de jour férié doit marquer la commune.. ça attire le passant... et ça montre que justice est faite sur la commune...

Bref, savez vous si c'est une politique générale, ou juste le greffier de l'époque qui ne se sentait pas concerné, alors qu'on trouve des décès d'inconnus de passage ???

cordialement

Thierry

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 16 juin 2021 14:34

Bonjour

Je me réponds à moi même..
Je suis allé voir sur une autre place forte, Bouchain au hasard...
En 1700 toujours, magnifique, un duel avec un mort, entre militaires... Le texte de la base "hotel des invalides"..

Sources SHD/GR/2Xy12
Acte n° 008095
Reçu à l'hôtel le 9 Juin 1695
Acte Charles Durand dit Beaujolais, âgé de 45 ans, Natif de Clavezol [69060] dioceze de Lion, Caporal du Sieur de Pompone, Regiment de Lionnois, ou il à Servi 20 ans, portez par son Certificat, est fort Incommodé des deux Jambes des douleurs quil y ressent depuis deux ans ce qui le met hors de Service, ouvrier en soye de son mestier, et est Catôlique
- Soldat
- Jusqu'a guerison pour trois moys
- Le 17 9bre 1695 il a esté receu pour toujours
- Le 21 Jour de May 1700 Il à dezerté de la Compagnie du S.r de Barriere Capitaine au detachement à Bouchain [59092] aprés s'estre Battu en duel contre Le Nommé françois Lalemagne d. La Girofflée de la Compagnie du Sieur du Pré, derriere les Cazernes de la Cavallerie à Bouchain Lequel la Girofflée estant resté sur la place blessé à mort fut transporté au Corps de Garde, monsieur de Montbron ayant fait assembler le Conseil de Guerre Ils furent condannez d'estre pendus ce qui fut executé le 25 en suivant à l'esgard de La Girofflée, le d. Beaujolais n'ayant pû estre apprehendé

Un mort en duel, le survivant condamné à mort, l'idéal pour ma recherche..
Les deux sont condamnés à être pendus le surlendemain, seul le mort le sera, le vainqueur s'évade avant pendaison..
La fiche du perdant, alias "la giroflée".. le mort pendu post mortem..

Sources SHD/GR/2Xy12
Acte n° 008665
Reçu à l'hôtel le 7 Juin 1696
Acte François Lalmagne dit La Girofflée, âgé de 48 ans, Natif de Caen [14118] en Normandie, Soldat Canonier Du Sieur de Bressy, Regiment Royal Artillerie, ou il à Servi 20 ans, et auparavant 5 ans dans Piedmont, il est porté par son Certificat quil à Servi 25 ans, ses blessures joint à ses Incommoditez le mettent hors de Service, meusnier de sa Vaccation, et est Catôlique
- Soldat
- Le 25 May 1700. Le d. La Girofflée s'estant battu en duel contre le Nommé Charles Durand d. Beaujolois estant tous les deux au détachement à Bouchain [59092] le premier de la Compagnie de Dupré et le dernier de celle de Barriere. Le premier nommé françois Salmagne d. La Giroflée ayant esté blessé à mort, fut enlevé dessus la place derriere les casernes de la Cavallerie à Bouchain et porté au Corps de Garde, monsieur de Montbron ayant fait assembler Le Conseil de Guerre. Il fut comdamné d'estre pandu ce qui fut executé Le d. jour, L'autre n'ayant pû estre appréhendé, leur Combat se fit le 21 may au dit an


Pas de chance, le registre à Bouchain commence en 1702...

Autre recherche, en 1704... Le texte.. C'est sympa un militaire surnommé "Frapedabord"..

Sources SHD/GR/2Xy12
Acte n° 007515
Reçu à l'hôtel le 6 Mai 1694
Acte François Audigé dit Frapedabord, âgé de 25 ans, Natif de Vaisse [30346] dioceze d'Usez, Soldat du Sieur de Valette, Regiment de Quercy, ou il dit avoir Servi 6 ans à eu le bras droit coupé ensuite d'un coup de Canon quil reçeut à la Battaille de la Marsaille [99127], et est Catôlique
- Soldat
- Le 21 Avril 1704. Il est décedé a Bouchain [59092] estant au detachement

Lieu déduit Vers Pont du Gard; Marsaglia en commune de Piosasco en province de Turin, région Piémont.

Hé bien, une nouvelle fois, le décès de ce soldat n'est pas inscrit sur le registre, alors qu'il n'y a rien de judiciaire...
Le lien vers le registre, dans lequel la mention de ce décès est absente, page 13..
https://archivesdepartementales.lenord. ... 5e2e262a90

Un autre décès en septembre 1704, non repris dans le registre
Sources SHD/GR/2Xy12
Acte n° 007610
Reçu à l'hôtel le 3 Juin 1694
Acte Jean Le Jeune dit La Jeunesse, âgé de 62 ans, Natif de Rouen [76540], Cavalier de la mestre de Camp du Regiment de Mongommery, ou il à Servi 25 ans dans la mesme Compagnie, et auparavant 7 ans dans Magniac, Le tout portez par Ses Certificats, est estropié de la main gauche d'un coup de sabre quil reçeut dans un detachement aux environs de heilbron [99109], joint a ce quil à perdu l'oeil droit et est Incommodé de l'autre le met hors de Service, Esguilletier de son mestier, et est Catôlique
- Cavallier
- Le 25 Septembre 1704. Il est Décedé a Bouchain [59092] estant au Détachement

L'autre solution étant que, dans le cours de la troisième année d'utilisation du registre, dans une ville de garnison, on n'en soit qu'à la page 13, ça pourrait aussi signifier que le curé de Bouchain était une grosse feignasse qui rechignait à sortir la plume et l'encrier..

En tout cas, la mention des soldats dans l'état civil me paraît encore largement sous-représentée..

Les recherches continuent, mais les mentions d'époque étant très amusantes, ça reste agréable..
Cordialement

Thierry

labeeuw
Messages : 57
Enregistré le : 04 mars 2016 20:11

Re: inscription décès des militaires

Messagepar labeeuw » 16 juin 2021 19:19

Bonsoir
pour un soldat de Napoleon, belge, dcd des suites de fievre à l'hopital royal de Pampelune, j'ai trouvé inseréré dans le registre des décès de sa ville natale pour une période couvrant des DC posterieurs de 4 ans, son certificat de DC portant la (bonne) date lieu et cause
autrement dit, le DC du soldat etait rapporté à son lieu de naissance..
bonne recherche
michel

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 17 juin 2021 10:28

Bonjour Michel

Oui, mais c'est Napoléon l'organisateur, ce n'est pas pour rien que c'était le meilleur..
Bien qu'un décret de septembre 1792 ait organisé l'état civil français, ce n'est qu'à partir de son arrivée au pouvoir qu'on trouve des transcriptions des décès à l'extérieur de la commune... et un vrai suivi..
La belgique étant rattachée aux départements français, ce suivi s'est retrouvé..

Je n'ai jamais vu un acte de décès d'un français tué pendant les guerres révolutionnaires, des antilles à la hollande, ou même la vendée..
Pour la période précédente, je n'avais jamais fait attention, mais il est rare que les militaires soient inscrits dans les décès durant leurs fréquents déplacements.
Dans les villes avec un hôpital militaire - Lille, Douai, Cambrai, St Omer..- une registre particulier est ouvert..
Par contre, dans les simples villes de garnison, ( ici Hesdin et Bouchain ) il semble qu'ils ne soient pas repris dans l'état civil communal..
Y compris quand on sort du domaine militaire et que ça passe au judiciaire...

Je me demandais donc s'ils avaient un registre particulier, pour le contrôle des soldes et effectifs, les officiers devaient justifier des décès dans leurs troupes, et si l'état civil communal avait interdiction de les reprendre, ou s'ils s'en fichaient juste...
Alors qu'un mendiant de passage ou un noyé anonyme est inscrit avec des descriptions de vêtements pouvant permettre de l'identifier par la suite..

cordialement

Thierry

Avatar du membre
raphaelle
Super VIP
Messages : 13770
Enregistré le : 08 août 2009 17:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar raphaelle » 18 juin 2021 10:00

Bonjour Thierry
Bonjour Michel
Toutes et tous
En Série L aux AD de Lille, on eut trouver certains actes de Décès.
Des cartons pleins que j'essaye de consulter dès que je peux, mais actuellement j'ai dû remettre à plus tard ces recherches.
Voici deux photos sur des Décès de deux Soldats sur Somain
Dès que je pourrais, je dois rechercher un Décès d'un François Joseph LAVIOLETTE ou LAVILETTE né à Conliège (39), marié à Marcioline DEMESSINE résidant à Orchies.
J'ai trouvé sur des sites deux dates de Décès , le 26.12.1805 à Nantes (44) ou le 11.02.1814 à Mayence
C'est un collatéral mais j'aimerais bien savoir
Bonne journée
Prenez soin de vous
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Si la vie te donne 1000 raisons de pleurer, montre à la vie que tu as 1001 raisons de sourire

Si tu ne peux pas être le crayon qui écrit le bonheur, sois la gomme qui efface la tristesse
Image
Image

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 18 juin 2021 11:39

Bonjour Raphaelle

En ce jour anniversaire de la bataille de Waterloo, un jour de pluie on ne peut que féliciter Napoléon pour son organisation..

Pour votre François Joseph, ou François Fortuné, au mariage de sa fille il est bien signalé décédé à Nantes.. p.771
https://archivesdepartementales.lenord. ... bf2fa716f9

Son décès à Nantes, p. 66

http://www.archinoe.fr/am44/visu_affich ... isu&page=1#

Sa fiche matricule au 7 eme R.I.L, il a fait l'expédition de St Domingue et est passé par Valenciennes.. N° 544
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 8b523a1cd2

Cordialement

Thierry

Avatar du membre
raphaelle
Super VIP
Messages : 13770
Enregistré le : 08 août 2009 17:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar raphaelle » 18 juin 2021 12:16

thiery a écrit :
18 juin 2021 11:39
Bonjour Raphaelle

En ce jour anniversaire de la bataille de Waterloo, un jour de pluie on ne peut que féliciter Napoléon pour son organisation..

Pour votre François Joseph, ou François Fortuné, au mariage de sa fille il est bien signalé décédé à Nantes.. p.771
https://archivesdepartementales.lenord. ... bf2fa716f9

Son décès à Nantes, p. 66

http://www.archinoe.fr/am44/visu_affich ... isu&page=1#

Sa fiche matricule au 7 eme R.I.L, il a fait l'expédition de St Domingue et est passé par Valenciennes.. N° 544
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 8b523a1cd2

Cordialement

Thierry

Bonjour Thierry
Merci infiniment, j'ai déjà plus par votre recherche que j'en aurais trouvé ?.
Sa FM, c'est Ok, pour l'acte je n'arrive pas à ouvrir le lien, je ressayerais plus tard.
J'étais sure d'avoir recherché au moins l'acte sur Nantes, il y a quelques semaines, ou je suis passé dessus.
En tout cas un grand grand Merci à vous
Mais je recherchais malgré tout aux AD de Lille sa Fiche de Décès qui doit ou devrait être présente dans le L 4296 et Orchies, si pas d'erreur de référence notée de ma part ?
Belle et bonne journée ensoleillée de Valenciennes
Prenez soin de vous
Et de nouveau Merci


Et trouvé cet acte de Décès sur les Archives Municipales de Nantes
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Si la vie te donne 1000 raisons de pleurer, montre à la vie que tu as 1001 raisons de sourire

Si tu ne peux pas être le crayon qui écrit le bonheur, sois la gomme qui efface la tristesse
Image
Image

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 18 juin 2021 15:51

Bonjour Raphaëlle

Je suis ravi de vous avoir rendu service..
Vous vous dévouez tant pour les autres...
Dans ces relevés il est fait état de François Fortuné, peut être existe t'il un frère prénommé Pierre Joseph mort à Mayence en 1814, tant que l'extrait mortuaire n'est pas retrouvé, rien ne s'y oppose...
Certains étaient envoyés en mairie, d'autres en préfecture, souvent ce n'est pas indiqué, la plupart du temps, rien n'était envoyé...
en plus le suivi devait représenter une logistique énorme à l'époque, je ne sais pas comment ils se débrouillaient...
Quand un régiment partait de Madrid à pieds pour se retrouver à Moscou et revenir dans la foulée, entre les morts, les hospitalisés, les déserteurs, c'était ingérable..
Mais celui d'Orchies est bien mort à Nantes..

Cordialement

Thierry

Avatar du membre
raphaelle
Super VIP
Messages : 13770
Enregistré le : 08 août 2009 17:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar raphaelle » 24 juil. 2021 09:23

Bonjour Thierry
Bonjour à toutes et tous
Et malgré la série L4296 sur Orchies que j'ai consulté ce Jeudi, je n'ai pas retrouvé la trace d'un document de Transcription de Décès
Pour nos deux LAVIOLETTE ou LAVILLETTE
Mais Thierry que je remercie de nouveau m'a trouvé le Décès de François Joseph LAVIOLETTE sur Nantes

J'ai photographié quelques documents concernant des soldats nés à Orchies.
Arnould DERNONCOURT 22 ans, décédé en 1804 Lille
Hippolyte Joseph BLEUZET, 23 ans, décédé en 1804 à Cherbourg
Louis Jean Baptiste HERBAUT, 18 ans, décédé en 1805 à Neufchâtel
Louis NORGUET, 23 ans, décédé en 1807 St Omer
Charles BLEUZET, pas d'age en note, décédé en 1810 St Sébastien Espagne
Jean Baptiste NORGUET, pas d'age en note, décédé en 1815 à Paris Hôpital des Oiseaux


Si quelqu''un ou quelqu'une est intéressé par un de ses actes, n'hésitez pas à demander ?.
Malheureusement je n'ai pas pu tout photographier, j'ai pris ces noms très courants sur Orchies
Bonne journée
Bon week-end
Prenez soin de vous


Prochaines recherches de documents prévus importants:
Les Fiches Militaires accompagnée d'un cache et en comprendre et savoir le pourquoi
Et l' Hôpital de Lommelet à Marquette lez Lille ?.
Si la vie te donne 1000 raisons de pleurer, montre à la vie que tu as 1001 raisons de sourire

Si tu ne peux pas être le crayon qui écrit le bonheur, sois la gomme qui efface la tristesse
Image
Image

thiery
Messages : 436
Enregistré le : 15 août 2008 19:27

Re: inscription décès des militaires

Messagepar thiery » 25 juil. 2021 09:09

Bonjour Raphaelle
Bonjour à tous

J'ai continué mes recherches sur le sujet avec les garnisons d'Ardres et Lillers.
On peut considérer la non-inscription des décès de militaires comme un fait acquis, il serait inutile de recopier les militaires morts et non inscrits sur l'état-civil...
surtout que mes recherches ne concernaient que ceux inscrits à l'hôtel des invalides et pas les garnisons ou régiments fixes..

Et ça ne répond pas à la question de départ, qui était de savoir s'il existait une consigne qui empêchait l'inscription sur les registres communaux, mais peu importe.
Le sujet reste ouvert et un futur lecteur aura peut être la solution...

Cordialement

Thierry

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité