Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Alain GRUSON
Messages : 12
Enregistré le : sam. 5 mai 2012 15:18

Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Messagepar Alain GRUSON » jeu. 17 mai 2018 17:03

Bonjour à Tous,
Je recherche les ascendants de :

GRUGEON Guillaume
Naissance #1658 à Verlinghem
Mariage 19/09/1705 à Verlinghem (Dispense mariage avec 2ème degré de consanguinité)
avec LELEU Marie Marguerite
Décès 11/08/1728 à Verlinghem

LELEU Marie Marguerite
Naissance 25/02/1688 à Quesnoy sur Deûle
Décès 14/07/1739 à Verlinghem

Quelqu'un aurait-il une piste car les actes de baptêmes manquent entre 1639 et 1675 à Verlinghem.
Les archives de Tournai dont dépendait Verlinghem pour la dispense de mariage ont été détruites en 1940.
Avec dispense de mariage au 2ème degré de consanguinité, cela voulait-il dire que les parents GRUSON-LELEU étaient cousins germains. Est-ce exact ? Comment peut-on éventuellement remonter par ce biais ou autrement?
Merci par avance pour votre aide.
Cdt,
Alain GRUSON

Avatar du membre
graffit
Super VIP
Messages : 12732
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Messagepar graffit » jeu. 17 mai 2018 18:10

Bonjour :)

Alain GRUSON a écrit :Avec dispense de mariage au 2ème degré de consanguinité, cela voulait-il dire que les parents GRUSON-LELEU étaient cousins germains. Est-ce exact ?

C'est bien cela.Pour vérifier par vous-même Cliquer ici

Alain GRUSON a écrit :Comment peut-on éventuellement remonter par ce biais ou autrement?

Je ne sais pas si on peut arriver par les parrains et marraines mais à votre place j'essayerai.

Il faut aussi essayer d'identifier les témoins au mariage Cliquer ici
Bauduin est-il un frère ou le père de Marie Marguerite :?: Avez-vous son mariage :?: Qui sont les témoins :?: Les parrains et marraines de ses enfants :?:
Et Jean Baptiste DELETOMBE :?: A-t-il un lien avec la famille.On le retrouve plusieurs fois témoin en 1705

Bonnes recherches :)
ImageAmicalement Graffit

Alain GRUSON
Messages : 12
Enregistré le : sam. 5 mai 2012 15:18

Re: Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Messagepar Alain GRUSON » sam. 19 mai 2018 09:08

Merci pour votre réponse. je vais essayer par ce biais.
Autre petite question: Une copie de la dispense de mariage existerai-elle aux archives du Vatican?
Cdt,
Alain

Avatar du membre
graffit
Super VIP
Messages : 12732
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2008 17:43

Re: Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Messagepar graffit » sam. 19 mai 2018 09:38

Bonjour :)

Alain GRUSON a écrit :Une copie de la dispense de mariage existerai-elle aux archives du Vatican?

Je ne sais pas si un généalogiste a déjà fait cette demande à un archiviste du Vatican mais elle vaut la peine d'être faite.J'espère que vous nous donnerez la réponse obtenue

Bonne chance :)
ImageAmicalement Graffit

Alain GRUSON
Messages : 12
Enregistré le : sam. 5 mai 2012 15:18

Re: Ascendance GRUGEON - LELEU ?

Messagepar Alain GRUSON » dim. 20 mai 2018 10:35

Bonjour,
Je viens d'envoyer ma demande au Vatican.
Je vous teindrez au courant de la réponse donnée.
Je ne suis pas optimiste de ce côté là car j'ai pu trouver ceci sur le Net:
"Pour marier des jeunes gens parents entre eux, le curé de la paroisse devait envoyer un "dossier" à l'évêché comportant - la supplique des fiancés avec le nom, prénom profession et domicile des "supplicants" (c'est le nom donnés aux fiancés qui sont dans l'attente d'une dispense), la nature et le degré de l'empêchement, et pour les cas d'affinité et de consanguinité, un tableau de cousinage où figurent les ascendants de la lignée menant à l'ancêtre commun - l'enquête menée dans la paroisse, où apparaissent les témoignages de deux à quatre personnes. Ce dossier qui normalement devait aller jusqu'à Rome était très souvent clos par l'évêque qui donnait son accord. L'accord est souvent accordé car le curé ainsi que l'évêché étaient payés par les fiancés pour composer ce dossier. C'était donc un moyen de gagner de l'argent pour les curés, qui n'hésitaient donc pas parfois à remonter l'arbre généalogique des fiancés pour pointer le doigt sur d'éventuels liens de parentés afin d'arrondir ses fins de mois !
Plus le degré de parenté était important, plus la rétribution était importante.
Il faut se référer aux degrés de parenté en Droit Canon régis par les décisions du Concile de Trente. "Du deux au deux" ou "au deuxième degré de consanguinité" signifie qu'ils sont cousins germain, "au troisième degré de consanguinité" cousins issus de germains et "au quatrième degré de consanguinité" enfants de cousins issus de germains (ou petits-enfants de cousins germain) ce qui constituait la limite. Il existe ensuite toutes les combinaisons intermédiaires du type "du deux au troisième degré" "du trois au quatre"... Normalement seul le Pape peut accorder une dispense au 2ème degré.
Les dispenses accordées par le Pape sont très rares (réservées aux Nobles, ou alors aux cas litigieux)"

Cdt,
Alain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 6 invités